Historique

Des Conversations Carbone à Carbone & Sens

Naissance en Angleterre

2006 – À Cambridge, Rosemary Randall, psychothérapeute, et Andy Brown, ingénieur, élaborent la méthode Carbon Conversations. Son succès dépasse rapidement les frontières britanniques. Elle sera notamment déployée en Australie, aux Pays-Bas, au Canada, en Suisse, en France, en Finlande et en Espagne.
2009 – Le journal The Guardian présente les Conversations Carbone comme « l’une des vingt meilleures solutions pour lutter contre le changement climatique ».
2012 – La méthode est traduite, adaptée et testée dans un contexte francophone par l’association Les amis de La Revue Durable (Suisse).

Expérimentation en France

2014 – Mise en place du premier groupe de Conversations Carbone au sein de la Biovallée, avec l’appui de l’Institut NégaWatt. Le projet, soutenu par la Région AURA et la Communauté de communes du Val de Drôme, implique un premier groupe de 7 participants et 2 animatrices accompagnées par une experte du changement de comportement. À l’issue, l’envie de faire perdurer cette énergie est là.
2015 – La première formation de facilitateurs est organisée en France par les détenteurs de la méthode au Royaume-Uni (8 personnes formées)
2016 – Le groupe initial se constitue en association « Conversations Carbone France » et démarre des animations de cycles de Conversations carbone.

Engouement et accélération

2017 – Un atelier animé aux Assises de la transition énergétique de Bordeaux rencontre un succès significatif : l’expérience est marquante pour les 70 participants et démontre la pertinence de l’approche en réponse aux questionnements de nombreux acteurs.
2018 – La dynamique de propagation démarre d’abord en Drôme, puis sur autres territoires et auprès d’entreprises, avec le soutien de l’Ademe. Un 1er cercle de facilitateurs est formé en septembre (Vercors, Bretagne, Nord) ; La formation est portée en partenariat avec l’Institut négaWatt.
2019 – Première démarche à l’échelle d’une communauté urbaine : Grand Besançon Métropole s’engage sur 3 ans en formant 30 facilitateurs qui animeront au moins 45 groupes : 400 participants, soit 2000 personnes touchées, en incluant le « rayonnement ». Découvrez webinaire dédié au retour d’expérience de janvier 2020 “Quand le changement individuel passe à l’échelle territoriale“.

En parallèle, l’association expérimente de nouveaux formats, convaincue de la nécessité de déployer la méthode de manière agile pour répondre à des demandes issues d’autres cercles (entreprises, établissements scolaires, associations, groupes de salariés). Ce sera l’émergence des premiers ateliers en format court –Pause Carbone– et de la démarche de développement, tout en poursuivant le déploiement des facilitations de groupes Conversations Carbone et la formation de facilitateurs, activités qui restent au cœur de l’association.

Naissance de Carbone & Sens

2020 – L’association Conversations Carbone France conforte son rôle de garante de la méthode et anime le Réseau national de facilitateurs.
Prolongement de l’association, Carbone & Sens déploie les Conversations Carbone ainsi qu’une palette d’offres répondant aux besoins identifiés dans des contextes variés (en entreprise, sur les territoires, en milieu scolaire, au sein des réseaux).